Papa Backstage – Le Blog

Les coulisses d'un jeune couple de parent pas comme les autres

Sa première rentrée !

Sa première rentrée !

Sa première rentrée !

La rentrée… Comme vous le disait Papa Backstage, le temps passe vite ! Entre rêves et cauchemars, on croyait avoir tout imaginé !

La tenue – The mode touch !

Forcément, pour cette première rentrée, tu avais préparé THE tenue ultime de-la-mort-qui-tue pour que ta fille soit la-plus-belle-pour-aller-apprendre…

Le rêve : La petite robe noire et blanche que tu avais acheté il y a des mois en vue de cette occasion unique ? Check. Les nu-pieds blanches que tu as passé deux heures à nettoyer pour qu’elles étincellent de propreté ? Check. Les vidéos « tuto coiffure de princesse » à apprendre par cœur pour les reproduire haut-la-main en cinq minutes chrono ? La panoplie d’élastiques, barrettes, bandeaux, couronnes, diadèmes et bijoux de cheveux pour faire de Cendrillon une pâle copie de ta petite princesse ? Check. Le cartable élégant flambant neuf offert par papi-mamie ? Check. Le petit perfecto des familles et le bracelet méga-classe ? Check.

Le cauchemar : La météo ? ‘Tain…. Bon, ben, on n’a qu’à ressortir les baskets, la polaire et le jean rembourré de l’hiver dernier, hein… Puis, vue la tenue, on va bricoler une tresse à l’arrache ? C’est bien, les tresses…

Le trajet – Born to be wild !

Le rêve : Bien sûr, tu le connais par cœur, ce trajet. Forcément, tu l’as répété à peu près 300 fois avec ta merveille dans les semaines précédentes, en vue de ce jour de rentrée. À pieds. En voiture. Aux heures de pointe, ou entre deux périodes de rush. Bref, t’es au top. Tout a été parfaitement minuté, chronométré, millimétré, et tu sais à quelle heure tu dois partir. Avec trois ou quatre minutes de battement, en cas de guerre, d’astéroïde, de travaux sur la chaussée, ou de doudou égaré. Du coup, t’es serein. Hyyyyyyper serein.

Le cauchemar : Elle met le manteau et le cartable, avec un sourire et une coopération qui forcent le respect. Tu fermes à clefs. Un coup d’oeil à ta montre ? T’es large. Tu descends l’escalier en chantonnant, passe la porte de l’immeuble…

Mamaaaaaaaaaaaaaaan ! Pipi !!!

Bref, t’es pile à l’heure. Enfin, légèrement en retard, quoi.

L’arrivée en classe – Par-dessus la troisième corde !

Le rêve : Donc, on ne va pas se mentir, pour cette rentrée, tu t’es imaginé une entrée sur le ring façon John Cena. Tous les regards (admiratifs) tournés vers ta petite merveille, à vanter ses louanges tandis qu’elle remonte les couloirs comme en terrain conquis, avec la sérénité d’une victoire d’ores et déjà assurée…. Oui, mais non.

Le cauchemar : Tu te retrouves en plein milieu d’une guerre civile sans concessions, avec des morveux qui braillent dans tous les coins, des parents sur-flippés qui jouent des coudes et te marchent dessus sans vergogne pour arriver les premiers devant la salle de classe, et ta merveille apeurée qui hurle sa détresse, ses deux bras vigoureusement enchaînés autour de ton cou pendant que tu te demandes sérieusement ce que tu fous là, si tu as pris la bonne décision, et si, finalement, l’école à la maison ça n’aurait pas été plus adapté à l’idée que tu te fais d’un monde civilisé pour ta petite puce adorée (retenez bien cette phrase, on en reparlera incessamment sous peu !).

La séparation – Ne me quitte pas !

Le rêve : Ainsi, c’est le moment tant redouté. Tu t’es préparé au pire. Tu as joué (c’est mal !) sur la corde empathique de ta fille en la chargeant de sécher les larmes de ses copains-copines, en te disant que, comme ça, elle en oublierait sa propre trouille. Sagement, tu as répété la scène avec elle jusqu’à ce qu’elle ait bien compris que papa et maman ne resteraient pas avec elle pendant les cours.

Le cauchemar : Et ça n’a pas fonctionné du tout. Tu l’arraches à toi à contrecœur, en lisant dans ses yeux embués de larmes ce monstre d’abandon et de lâcheté que tu es. Et tu te dis en rebroussant chemin que c’est cette image de toi qu’elle gardera en elle pour toujours. T’es foutu. Fou-tu ! Alors tu rentres chez toi péniblement, les cheveux et les joues ruisselant de pluie et de larmes mêlées, et tu te roules en boule sous ta couette jusqu’à ce qu’il soit enfin l’heure d’aller les récupérer, elle et sa rancœur éternelle.

L’heure des retrouvailles – That’s all, folks !

Le rêve : Midi, donc. Tu es là, anonyme au milieu de la foule qui trépigne d’impatience devant le portail fermé. Tu as prévu d’être super en avance, décontracté, le sourire aux lèvres, avec l’impression d’avoir fait ça toute ta vie. La directrice, impressionnée, t’ouvre le portail avant l’heure, juste pour te parler un peu avant la fin de la classe. Elle te répète à l’envi que ta petite puce a été bien sage, calme, douce, attentive, et qu’elle est promise à un bel avenir scolaire…

Le cauchemar : Pluie. Froid. Vent. Tu as tout rangé chez toi avant de venir et tu sens la Javel et le steack haché froid (beurk). Bref, tu es à la bourre. Évidemment, tu as couru, donc tu es tout essoufflé et tout rouge. Tu fous de l’eau partout avec tes chaussures trempées dans les couloirs, et la directrice te jette un regard exaspéré qui finit de te glacer le sang. Tu attends ton tour derrière les deux ou trois autres retardataires, et la maîtresse te refourgue ton bébé tout écorché aux mains avant de te claquer la porte au nez.

Et sinon, sa véritable rentrée ?

Ben… Carrément chouette ! Ce n’était peut-être pas une rentrée aussi  parfaite que nous l’aurions imaginée, mais très très loin de nos pires appréhensions, et heureusement. Levés à l’heure, dans la joie et la bonne humeur. Effectivement, on a dû changer nos plans mode au dernier moment, mais on a trouvé quand même de quoi la vêtir dignement (et elle était super mignonne avec son beau perfecto). On a imploré les nuages gris de partir, et ils se sont fait la malle avant qu’on ne soit sortis de chez nous, pour ne plus revenir de la journée. Nous n’avions pas perdu le doudou, ni oublié les chaussures (ouf !).

On était un peu en avance, assez pour pouvoir la câliner et la faire rire, mais pas trop (pour ne pas qu’elle ait le temps de s’inquiéter des masses). On l’a accompagnée dans sa classe, et elle nous a lâchés les mains d’elle-même, pour rejoindre la marmaille avec un peu de craintes, mais beaucoup de courage. Pas une larme, pas un cri, et même un beau petit sourire timide pendant qu’elle nous faisait « au revoir » de la main.

Et puis, on a foncés. Ce n’était pas prévu, mais il a fallu que PapaBackstage me dépose au pied de ma nouvelle future carrière (on en reparlera bientôt) pour la journée. Par conséquent, je n’étais pas là pour la récupérer à midi (sniiiiiiiif !) mais j’ai entendu tout son bonheur et toute sa fierté dans sa jolie voix au téléphone à midi. Et ça valait tout l’or du monde, cette joie qu’elle avait d’avoir des copains et des copines, d’avoir joué à « docteur bébé » avec la maîtresse, et d’avoir réussi cette première journée d’école sans nous. Sans nous… (Fuck ! PapaBackstage vous l’a déjà dit, mais… c’est fou comme le temps passe vite !!)

Et oui, elle s’est écorché les mains ce jour-là. Ainsi que les genoux, le jour d’après. Elle s’est également fait une grosse bosse sur le crâne, jeudi. Et de nouveau les mains, ce matin. Mais comme elle le dit si bien :

J’ai fais bobo à la course, mais c’est pas grave, j’ai gagné…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maman Backstage

Dans l'actu

No description. Please update your profile.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Sa première rentrée !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens
Moonshine
Moonshine

Rooooo trop chou la citation finale *-*
C’est vraiment cool si ça se passe bien dés le départ ^^ je suis ravie pour vous 3 et hâte d’en savoir plus sur la nouvelle carrière de maman backstage

Le Rire des Anges

Ha ha! J’ai eu un peu peur en imaginant que vous aviez vraiment eu droit à une rentrée Super mega compliquée! Je suis soulagée!
Et le c’est pas grave j’ai gagné! ❤️❤️

Maman délire

Bravo à vous ! Défi réussi ! J’ai hâte d’en savoir plus sur la nouvelle carrière de maman backstage ! Sinon dans la catégorie  » ça passe trop vite  » moi c’est en 6 eme que j’ai emmené ma fille Cette année… rigole pas trop, ça passe plus vite qu’on s’imagine….

MumChérie

Et bien c’était plutôt pas mal pour une première rentrée ! <3

Papa Backstage

Grave !

wpDiscuz

Facebook

Abonnez-vous !

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner au blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Coup de coeur

Populaires

-Créé et développé par www.artpej.com-