La propreté #2 : début cacastrophique !

Voilà, voilà, c’est la teuf… enfin la propreté quoi…

Après avoir reçu le super pot magnifique pour ma fille, il fallait bien qu’on s’y mette…

Au début, on avait peur qu’elle se foute royalement du pot et surtout qu’elle ne veuille pas s’assoir dessus. Peur qui a immédiatement disparue quand ma fille a vu le pot pour la première fois. Alors vous qui cherchez une idée de cadeau originale, un pot, c’est parfait. Mieux que la Maison de Mickey ou un Arbre Magique, ma fille a littéralement sauté dessus, l’a démonté et a mit instantanément ses personnages Disney dedans.

Youhouu, notre fille est déjà anticapitaliste !

Ou alors elle croit que c’est un jouet… Oui, c’est plutôt ça.

Dire Straits – Money for nothing

Après avoir attendu une bonne semaine qu’une diarrhée tenace s’arrête, nous tentons depuis 3 jours aujourd’hui l’apprentissage de la propreté. Oui… Nous ne sommes pas de grands aventuriers…

Et là, il faut que je vous demande des conseils.

Ma fille ne rechigne pas du tout à aller sur le pot. Pour elle c’est un jeu, elle s’y assoie sans aucune hésitation. Le problème c’est que nous galérons pour trouver la bonne méthode afin de lui faire comprendre qu’il faut qu’elle fasse tous ses besoins dans cette chaise percée.

Faut-il garder la couche et la mettre sur le pot quand elle le demande/à des heures fixes ? Faut-il enlever direct la couche en espérant que ça la saoule de se faire pipi le long des jambes ?

Nous essayons actuellement la méthode sans couche du tout mais… ça ne fonctionne pas terrible. Bien évidemment, il faut être patient, la propreté ne se fait pas du jour au lendemain, mais nous ne constatons pas de progrès. Enfin, maintenant, elle assimile le pot aux besoins, c’est déjà ça, mais dans la pratique, ça n’apporte pas grand chose…

Le matin par exemple, elle passe son temps à pisser partout ! Mais c’est pas possible qu’un corps aussi petit puisse contenir autant de liquide, nom des dieux !

Iron Maiden – Aces High

Bon, désolé pour les détails urologiques qui vont suivre, mais vous serez plus à même de me conseiller si vous savez tout :

Généralement, je mets ma fille sur le pot juste après le biberon du matin. Là, elle y fait quelques gouttes à peine suivies d’un :

Oh le pipi ! Va jeter gros pot !

Alors le gros pot en question c’est le pot de papa et maman. Quand elle fait quelque chose dans son petit pot, on va le jeter ensemble dans les toilettes et elle tire la chasse en scandant un fort :

Au revoir le pipi !!

Et 5 minutes après, alors qu’elle joue, Flotch!, du pipi partout sous elle :

Oh non le petit pot !

Ce n’est pas grave, vient t’assoir ici.

Elle fait trois gouttes de plus, se relève et retourne jouer.

5 minutes après, rebelote…

Donc elle associe bien le pot à ses besoins, mais soit trop tard soit pas assez tôt. On a l’impression que ça coule…ça coule…sans filtre et qu’elle s’aperçoit de ce qu’elle a fait uniquement car elle est mouillée.

Et encore je ne parle même pas de la grosse commission ! La première fois qu’elle a vu une de ses crottes elle était en mode panique, terreur, « au secours, un psychopathe me poursuit ! ». Donc pour le moment, ce n’est pas à l’ordre du jour !

Marilyn Manson – Sweet Dreams

Inutile de vous dire qu’on s’évertue à suivre des conseils basiques comme de ne jamais la gronder quand elle s’oublie, lui donner livre/tablette/etc. sur le pot, lui expliquer – si elle comprend…-.

J’en appelle donc à votre aide, si vous avez des solutions miracles… Même si on sait tous très bien que les solutions miracles avec les enfants… Ou même me dire que l’on est dans la bonne direction mais qu’il faut être patient…

Cet article a 13 commentaires

  1. mouhahaha !! bon excuse moi mais tu m’as fait rire… ça doit être l’ambiance de folie a la maison backstage dis moi !! des conseils ? euuhhh attendre ? en fait je me souviens de ma fille, 2 ans et 10 mois, qui se faisait pipi allègrement dessus dans le jardin. ( elle en avait bousillé ses chaussures mdr) et puis un mois plus tard, j’ai retenté, et je ne me souviens plus comment ..mais ça a mieux marché. ça valait mieux car elle rentrait a la mater 15 jours plus tard… désolée c’est loin maintenant je ne me souviens plus de tout ! mais je crois bien que malheureusement cette phase est un peu obligée, à moins que d’autres coms ne t’apportent une vraie solution.. pour mon fils je me souviens mieux ! A 2 ans, il s’est mis à faire pipi dans la douche, le soir, du coup au bout de 3 fois je l’ai mis sur les toilettes juste avant le bain, et il faisait !! ça a été méga plus simple avec lui. bon ben t’as plus qu’à faire opérer ta fille pour lui mettre un p’tit tuyau à la place de la zezette !!! comment ça ça t’aide pas ???? au fait je te signale en passant que je t’ai mis dans ma blogroll, tu me dois allégeance éternelle. blogroll que j’ai enfin réussi à mettre en ligne hier soir (je t’ai déjà dit que je suis une quiche en informatique ?), et que personne n’a vu pour le moment. mais bon, bloroll quand même !!

    1. Naaaaan les garçons et ben, ils sont même pas mignons d’abord !
      Merci pour le Blogroll ! Même si c’est tout à fait normal vu ce blog si fantastique. Tu fais bien de me le dire…Ça va peut-être me donner un coup de pied là où je pense pour faire le mien…

  2. Ah… la propreté… Vaste sujet ! Ici, aucun des 3 minis Puffin n’aura vécu ça de la même manière.

    Le plus grand, une cata complète : tout comprit à 2 1/2 ans… et puis arrivée du petit frère et refus total pendant presque 1 an, jusque 2-3 mois avant la rentrée… on lui en avait remis les couches ! Et la nuit, on a nettoyé les draps tous les jours ou tous les 2 jours jusqu’à 5 ans passé… un cauchemar !
    Le moyen, un miracle : à peine enlevé la couche il était propre (je déconne pas). Une semaine plus tard, on l’enlevait la nuit aussi et propre aussi. On a halluciné. Bon en même temps, il est très propre et ne supportait pas de porter sa couche sale.
    La petite… on est en plein dedans. C’est-à-dire qu’elle a très bien compris. Elle sait à quoi ça sert, y aller quand elle a envie (elle a l’exemple de ses frères en même temps)… mais elle n’en a pas toujours envie… du coup on est pas pressés, on attend que la question ai assez muri dans sa tête pour tout retirer.

    Difficile de donner des conseils… je dirai juste que j’ai un peu le sentiment qu’ils faut qu’ils en ressentent le besoin en fait pour que ça marche… On a beau explique, jouer, monter, et. …c’est un peu eux qui décident au final. En tous cas, c’est mon sentiment !

    Désolée de ne pas beaucoup t’aider… mais bon courage en tous cas, c’est pas toujours facile ! Mais ce que je peux te dire, c’est que quoi qu’il arrive , ça finit toujours par venir ! 😉

    1. Hey coucou toi ! Oui je pense comme toi. Nous allons continuer un peu et nous verrons la suite des évènements. Déjà, on va essayer de lui faire passer sa terreur du caca 🙁
      Comme j’ai lu quelque part, de toute façon, aucun ado de 15 ans se fait encore caca dessus…

  3. La mienne elle prend le pot pour une formule 1. Elle s’assoie dessus et se ballade dans toute la pièce comme ça, mais pas de pipi ou autre à l’horizon

    1. Ahahahaha, ça doit valoir le détour. Pense à Youtube, tu tiens peut-être une mine d’or 🙂

  4. Difficile de donner des conseils, car chaque enfant est différent… Mais je pense que si un enfant se fait pipi dessus sans s’en rendre compte ou sans que ça l’interpelle, c’est simplement qu’il n’est pas prêt. De notre côté on avait tenté le pot et ça n’avait pas fonctionné du tout, il se mettait assis dessus mais ne faisait rien et puis se faisait dessus 20 min plus tard en jouant. Du coup on a tout stoppé et un jour,deux mois plus tard, j’étais au toilette, il m’a suivi et m’a réclamé de monter dessus. Je l’ai déshabillé et posé sur la cuvette et il a fait pipi. A la suite de cela, on a acheté un réducteur et on s’est mis à lui demandé régulièrement s’il voulait aller aux toilettes, et il est devenu propre quasiment du jour au lendemain. Idem pour la nuit, comme il ne mettait plus de couche la journée, un soir on a juste oublié de lui en mettre une. On s’en ai rendu compte le matin et il était sec. On ne lui en a plus jamais mis. Il y a eu deux ou trois accidents dans les semaines qui ont suivi mais sinon c’était bon.

    Pour la peur du caca, il parait que c’est fréquent. Avec les couches lavables on jette le caca dans les toilettes donc ils sont habitué tout petit à le voir. On a un rituel ou je lui montre en lui disant « tu as vu, tu as fait caca. On le met dans les toilettes. Au revoir caca » Je ne sais pas si ça peut l’aider à « apprivoiser » le concept mais chez nous ça marche bien…

    Je crois qu’il ne faut pas trop se mettre la pression avec ça, les enfants savent bien nous faire comprendre qu’ils sont prêts.

    Bon courage pour ce cap !

    1. Oui effectivement, on se met peut-être un peu trop la pression. Ici on allait baisser les bras et attendre avant de retenter l’aventure mais un matin elle a réclamer le pot pour faire pipi. Cela n’a duré que la matinée malheureusement mais elle le demande une fois de temps en temps.
      Ce qui gâche toute « l’expérience » c’est vraiment cette peur de la crotte…
      On essaye différents moyens avec plus ou moins de succès mais on a peut-être une piste aujourd’hui. Je reviendrai en parler ici…
      Bon ok, promis, pour le ou la prochaine je penserai aux couches lavables 🙂

  5. Bonjour,
    Au début le pot était au toilette (on ne le baladait pas partout , mis à part le jardin ) il a commencé à aller sur le pot avec les pull ups ( blanc Natty sans les dessins) & très rapidement on est passé au toilette avec 1 réducteur car c’est notre fils qui était demandeur de ça, et bien sûr on disait « au revoir caca ou pipi une fois qu’il avait fini. Je me souviens aussi que on lui disait aussi qu’il pouvait faire pipi sous la douche aussi sans problème.
    Ne t’inquiète pas, ça parrait looooonnng, très long mais ça viendra quand ELLE SERA PRET.
    Chez nous le « SANS COUCHE DU TOUT  » n’a pas fonctionné du tout ,car il attendait d’avoir la couche pour faire dedans…arrrrrgggghhh.
    Surtout ne pas les forcer car ils peuvent faire de régression.

    1. Nous revenons nous aussi sur le SANS COUCHE. Ça ne fonctionnait pas, mais alors pas du tout ! La tactique en place actuellement c’est la Pull Ups, le pot à portée de fesses et on attend qu’elle le réclame. Ce qui arrive plus souvent que nous le pensions au début. On laisse tomber le stress et la pression. Elle va à son rythme et tout semble beaucoup plus serein…

  6. La solution ? Persévérance ;). Elle comprendra avec le temps :D.

    1. Oui je crois que c’est bel et bien la meilleure des solutions. Déjà, ne pas se stresser comme on le faisait au début, laisser couler (hum…) et attendre, attendre, attendre…

      1. « laisser couler » , MDR !
        Bon week-end 😀

Laisser un commentaire

Fermer le menu