Papa Backstage – Le Blog

Les coulisses d'un jeune couple de parent pas comme les autres

Toutes les dix minutes…

Toutes les dix minutes…

Toutes les dix minutes…

Toutes les dix minutes…

…donc je pense qu’il faudrait aller à la maternité, chéri.

6h du mat’ ! Franchement, elle aurait pas pu attendre 2 heures ? Attends, ça veut dire que nous allons passer à 4 ? Que je vis mes derniers moments de jeune parent de fille unique ? Oui, qu’on soit bien clairs, un couple avec un enfant ça va, ça fait encore jeune. Mais deux enfants, ça y est on passe du côté obscur de la force. Rajoutons à cela le changement de voiture pour un modèle plus grand, et vous obtenez un père qui commence à avoir pas mal de cheveux blancs.

Après s’être levé d’un bond avec le palpitant à fond, il faut tout de suite appeler un grand-père pour venir garder l’aînée. À vrai dire, nous n’avons pas le temps d’attendre, il faut qu’on file de suite à la maternité, Maman Backstage ayant tendance à pratiquer l’accouchement express. Me voilà donc dans la chambre de la grande pour la réveiller, l’habiller, pendant que sa Maman pliée en deux tente de garder ce qui lui reste de calme et de courage.

Oh putain !

Pour être honnête, on s’attend plutôt à une fausse alerte, dans le sens où la gynéco, vue la veille, avait assuré que le bébé était encore loin de venir naturellement et qu’une césarienne était prévue pour deux jours plus tard.

Oulà, le col est complètement verrouillé, si ça tenait qu’à elle, elle ne serait pas là avant un bon mois.

10 ans d’études pour ça, c’est beau !

Une péridurale pour madame ! Une !

Garés comme une merde sur le parking pourtant vide de la clinique, nous voilà donc à la maternité. Bébé Backstage et moi déposons maman en salle de travail, et nous dirigeons vers le « salon » pour attendre le grand-père qui doit rouler à 120km/h sur les petites routes de campagne.

Papa ? Elle va arriver maintenant la petite sœur ?

Et merde, on a tout oublié, la valise du bébé, celle de la maman… Tout était dans l’entrée en plus, pourquoi l’avoir oublié ? Bon allez, il ne faut pas s’inquiéter, ce doit être une fausse alerte.

Papa ? Elle va arriver maintenant la petite sœur ?

Je ne sais pas ma puce. Peut-être.

Coooooool !

Bon, il fait quoi le papi, là ? Vu ce qu’il s’est passé la dernière fois, ça ne me plaît pas trop de savoir Maman Backstage toute seule. Surtout que nous connaissons tout le monde dans cette maternité et forcément ce matin, c’est la seule équipe que nous n’avons jamais rencontrée.

Je vois une des sage-femmes qui s’approche de moi d’un pas assez rapide. Vous savez, le pas rapide qu’on ne veut pas voir dans un hôpital, surtout quand ils viennent vers vous.

Bonsoir, vous êtes le futur papa ?

Non je suis un obsédé sexuel des femmes enceintes. Je ne rêve que de ça quand je me tripote, puis-je en voir une vite fait ? Je suis du genre rapide, ce sera très furtif.

Oui !

Euh… vous faites quoi là ? Il faudrait venir là…

Voyons voir, que fais-je ? Bah je ne sais pas trop, je me suis dit que l’accouchement de ma fille ne m’intéressait pas trop alors j’attends ici. D’ailleurs si vous aviez un café… Je vous passe mon téléphone, vous me faites un Snap de l’avancée des choses ?

J’ai la grande là. On attend le grand-père pour…

Ah… Ben au pire on peut la garder le temps de l’accouchement…

Accouchement ? C’est-à-dire ? Parce que je n’avais pas réellement prévu ça de suite de suite si vous voulez.

Euh…

Oui, on est en train de lui poser la péridurale, là. Le bébé va arriver.

Péridurale… Péridurale… voyons voir… Oh merde ! Ne panique pas ! Mais non voyons, pourquoi paniquer d’ailleurs ? Putain elle va m’engueuler de pas être avec elle ! Mais non ! Elle va pas t’engueuler, tu t’occupes de la grande. Mais… pourquoi je pense à ça ?!

Ça y est, le grand-père est là. Tout essoufflé et surtout très inquiet.  Après l’avoir plus ou moins rassuré comme je le pouvais, je rejoins enfin Maman Backstage.

C’est bon, avec la péridurale, elle dira rien.

Mais t’étais où ? Il foutait quoi mon père ? J’ai mal et je suis toute seule… Aaaaaaaa

Bon, la péri n’a pas encore fait effet.

L’accouchement.

Le défaut (moi je préfère voir ça comme une qualité, hein) c’est que j’ai tendance à faire jouer l’humour dans les situations de stress ou d’emmerde. Là, il s’agit d’une situation de stress et d’emmerde alors je me lâche. À grand coup de :

Vas-y crie coquine, t’aime ça.

et de :

7 cm ? T’as connu pire !

Oui, je suis maître dans l’art de la subtilité. Mais bon, le sourire sur le visage de mon démon de femme me prouve que la technique marche.

À moins que ce soit la péridurale ? Non, elle était drôle ta blague. Merci moi, je m’aime.

Et là, c’est la fête du slip, enfin pas celui de ma femme puisqu’elle est à moitié à poil les jambes écartées devant 4 personnes en extase devant sa jolie minette. Oui, 4 ça fait beaucoup, surtout avec ma femme les jambes écartées.

Tu peux pas t’en empêcher hein ?

La fête, le slip… ah oui ! Donc voilà que la gynéco arrive… en larmes. Oui, ça peut surprendre au début mais notre gynéco…

Oui, je dis « notre » gynéco, c’est pas tellement que j’ai envie qu’elle m’ausculte mais ça fait plus « couple soudé » de dire ça.

…est assez proche de ma femme depuis la dernière expérience d’accouchement de merde.

Le bébé n’est toujours pas dans la bonne position.

Ah ben tiens, ça m’aurait étonné ça !

Non mais vous inquiétez pas, vous allez bouger un peu et il se remettra en place.

Oui, alors, si tu veux, tu le fais et je te regarde.

La péridurale ne fait toujours pas effet.

Accrobranche

Et alors là, ils te sortent une espèce de barre en ferraille qu’ils placent au dessus du lit. Maman Backstage me regarde d’une manière… attendez, je cherche… Vous savez, comme un mec en taule qui va pour la première fois sous la douche, m’voyez ?

Forcément, la péri commence à faire effet. Elle ne sent plus la partie gauche de son corps. Du coup, la sage-femme est obligé de lui attacher le pied à cette barre chelou au-dessus du lit. Bon, et ben moi, je vois ma femme, jambes écartées et attachées… Ben oui… Je suis désolé…Ça devait être le stress, tout ça tout ça…

Bref, cela n’a pas duré très longtemps. Très exactement 2 insultes et 3 menaces plus tard, elle est enfin libérée de ses liens.

Ouais la grosse coquine ! Cet article est beaucoup trop long. Oui mais bon, tu sais, comme je bâcle toujours la fin…

Bon après, le reste est nettement moins intéressant :

  • cris
  • pleurs
  • cris
  • pleurs
  • pétages de plombs
  • blagues vaseuses pour penser à autre chose
  • soulagement
  • pleurs
  • sang
  • points
  • tout un paquet de trucs que j’aurais pas dû voir
  • la fin d’une vie tranquille.

Bref, nous sommes 4 !

Tu vois que tu bâcles toujours la fin de tes articles ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Papa Backstage

Balade en enfer, Ô joie !

No description. Please update your profile.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Toutes les dix minutes…"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens
maman délire

FELICITATIONSSSSSSSSSSS <3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<33<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3
(c'est le commentaire le plus original que j'ai jamais écrit )

Fraupruno
Fraupruno

ROh… comme j’avais le sourire aux lèvres en lisant cet article !! Félicitations les Backstage, vous êtes formidables. Et bienvenue à baby miss backstage❤️

Amélie jeanne

Avec un peu…bon ok beaucoup de retard félicitations et tous mes voeux pour cette nouvelle vie qui s’annonce !

wpDiscuz

Facebook

Abonnez-vous !

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner au blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Coup de coeur

Populaires

-Créé et développé par www.artpej.com-