Les parents sont-ils des vaches à lait ?

Les parents sont-ils des vaches à lait ?

Oui, ce matin je me suis levé avec l’envie de râler. Ça fait bien trop longtemps que je ne l’avais pas fait sur le blog.

Alors il est temps de faire comme tout bon parent qui se respecte : colle ton mioche devant la télé avec 3 Miel Pops – Manger-bouger tout ça tout ça… – met ton casque sur les oreilles, clique ici et laisse toi porter par ton côté animal !

[divider]

Biberons anti-tout, poussettes qui font le café, sièges auto, lits parapluie, doudou… L’arrivée d’un enfant donne la fièvre. Surtout quand c’est le premier, car en plus de ne rien connaître…

Punaise, mais pourquoi il y a 48 sortes de biberons ? Et les tétines… Caoutchouc, silicone, carrées, rondes, torsadées, vitesses ?

…le prix fait faire souvent trois fois le tour du slip. On aimerait bien en faire un quatrième (tour, pas gamin), mais il faut se bouger, le bébé arrive dans pas longtemps !

On ferait tout pour nos mioches. C’est d’ailleurs assez injuste, car ils ne nous le rendent pas !

Olala, il exagère franchement ! Tu as vu comment il parle des enfants ?

Que celui qui n’a jamais eu envie de fracasser son gamin contre la porte de sa chambre si rosement colorée, me jette la première tétine !

papa-backstage-vache2

Enfin bref, nous parlerons d’éducation bienveillante plus tard on the blog.

Je disais donc que nous sommes prêts à tout pour nos enfants. Là, je parle pour une personne normale, hein, pas du ch’ti de Confessions Intimes.  Partant de ce postulat, on veut le meilleur. Le meilleur biberon, la meilleure poussette trop top confortable, les meilleures fringues, la plus jolie turbulette pour la maternité…

Ça, les marques le savent bien ! Ils le savent tellement bien, que le stagiaire censé fixer les prix a tiré un trait sur toute conscience, honneur, dignité et sens moral.

Comment ça j’exagère ? Il suffit de faire un tour chez le meilleur ami des parentes pauvres : Aubert. Oh, je peux en citer plein d’autres, mais je préfère me venger sur lui. Aubert…le violeur de portefeuille, l’exhausteur de goût de fin de mois difficile, la cerise périmée sur un gâteau décongelé, celui qui a racketté le futur papa que j’étais…

Oui j’étais C.O.N. – déformation parentale -, aller dans un magasin spécial bébé pour acheter des biberons, lit, doudou…

Donc, comme tout bon futur parent d’un premier gamin, nous avons payé 160 euros pour un lit parapluie, 45 euros pour un doudou, 70 euros pour un mini-sofa (qui n’a jamais servi d’ailleurs) – mais il était mignon aussi ! En forme de lapin avec de longues oreilles… – et tout un tas d’autres choses hors de prix mais réconfortantes pour le parent. Surtout, déculpabilisantes…

Toi, lectrice, lecteur, je lis dans tes pensées :

Oui m’enfin c’est de la qualité quand même !

Ah ben oui j’espère bien ! Et encore. Par exemple, le lit parapluie à 160 euros, n’a strictement AUCUNE différence avec un prix Carrouf à 45 euros. J’ai testé les deux donc je sais de quoi je parle. Ah non pardon, il faut être honnête, celui de chez Aubert a un liseré rose sur chaque arrête.

Oui, il y avait des produits moins chers. Et là rentre en jeu la culpabilisation des parents :

Lit parapluie anti-chute (?), base fixe (?), assure une stabilité parfaite (?), revêtement doux, confort absolu pour le sommeil de bébé (?).

Papa-Backstage-pourquoi

Je vous rassure, je n’avais pas tout compris non plus mais ça avait l’air cool.

C’est comme pour les doudous. Alors pour celles et ceux qui ne sont jamais allé chez Aubert, le rayon des doudous est juste TROP BADASS ! Tout mignon, on a envie de se jeter dessus. En plus chaque doudou est vendu dans sa boîte ! Trop coooooool ! Bon, elle est trop classe la boîte aussi ! Elle finira à la poubelle comme toute les autres boîtes mais elle est trop classe. Car en plus de se farcir les fringues, les jouets, les 50 tours de lits et bien d’autres choses, on va quand même pas se faire C.H.I.E.R à garder les boîtes hein !! Puis en plus, si tu perds le doudou, tu peux faire un avis de recherche sur le site, hein…

Non, cet article n’est pas sponsorisé par Autour de Bébé, je vous rassure…

La seule chose que je suis content d’avoir acheté là-bas, c’est le doudou. On sait tous par quelles tortures ils passent, et celui-ci n’a pas bougé d’un poil.

Plus sérieusement, il y a énormément d’abus au niveau des prix de tout ce qui concerne les bébés. Cette AOC fait grimper les prix… On peut ainsi tomber sur des merveilles comme des goupillons à 18 euros, des biberons à 15 euros et bien d’autres choses.

L’histoire est la même pour tout ce qui concerne la sécurité du bébé ou de l’enfant. Les prix des sièges auto par exemple est juste hallucinant. Quand nous avons du trouver un siège auto pour la petite, j’ai pris mon petit abonnement à Que choisir ? pour faire un comparatif entre plusieurs modèles. Et attention, je vous jure sur mon âme de blogueur que ce que je vais écrire est vrai :

Le crash-test est plutôt concluant. Nous nous devons toutefois d’enlever une étoile car pour un test dans une voiture allant à plus de 130 km/h et effectuant 5 tonneaux, le siège ne semble pas offrir toute la sécurité attendue pour ce prix.

Je trouve que là on atteint des sommets. Quel est le poids de la marque par rapport à la sécurité ? Certains sièges atteignent facilement les 800 euros… C’est là qu’intervient la culpabilisation du parent :

C’est la vie de ton enfant, tu veux vraiment tenter le siège auto à 100 euros ?

Le dossier mériterait d’être approfondi, j’y pense pour un prochain article. Aujourd’hui je vous l’ai dit, j’ai simplement envie de râler !

On apprend avec l’expérience. Il est sûr que pour notre deuxième enfant nous ne referons pas les mêmes erreurs. Nous prenons beaucoup plus de choses d’occasion en brocante, sur Leboncoin, Ebay etc. L’expérience nous a aussi appris que le prix n’influe pas toujours sur la qualité. Le marché de l’enfance est énorme et prospère. Il surfe énormément sur la vague du « tout sécure, tout hygiène ».

Il faut revoir ses besoins. Par exemple, il ne sert à rien d’investir dans une poussette à 800 euros tout terrain quand on habite en ville, à part, bien sûr, si vous voulez vous la péter à la PMI ou à la crèche. Il y a énormément de bonnes affaires et on peut très bien s’en sortir avec un budget très serré.

Et pour vous quels sont les plus gros abus que vous avez pu constater ? Matériel ? Activités ? Nourriture ?

[divider]

Cet article est purement subjectif, on ne s’affole pas dans les commentaires en bousillant son clavier pour m’écrire « Nonméwo ! Comment tu parles trop mal de ce super magasin, trop cher et trop top pour moi car je suis une bobo qui dépense 18 euros pour un goupillon !  » !

 

Cet article a 22 commentaires

  1. Bon ben alors, je vais avoir l’air de la maman qui se la pète (mais bon, ça fait du bien de se la péter un peu de temps en temps non ?) mais de notre côté on n’a jamais culpabilisé de ne pas dépenser notre fric pour l’arrivée de bébé. Enceinte de mon ainé, on venait juste d’acheter une ruine à rénover et je venais d’apprendre que l’asso dans laquelle j’étais salariée n’existerait plus à mon retour de congé maternité. Notre budget était donc…plus que serré ! C’est simple, on n’a RIEN acheté de neuf et quasiment rien acheté d’ailleurs. On a pris une poussette d’occasion, un lit et une table à langer d’occaz’ aussi et c’est tout ! On a fait une liste de naissance maison (c’est à dire pas déposée en magasin mais simplement une liste de besoin écrit sur une feuille) qu’on a fait passer à la famille et aux amis. Nos familles ont offert l’essentiel : lit parapluie, vêtements, tire-lait, baby-phone. Et on s’est contenté de ça et c’était parfait ! Encore aujourd’hui, on n’achète rien de neuf : jouer et vêtements sont chinés dans les vide-grenier ou sur le bon-coin et on récupère aussi des trucs d’amis. De la même façon, on vends ou donne ou prête ce qui ne nous sert plus… De toute façon, moins on entre dans le système de sur-consommation, mieux on se porte ! ^^

    1. Oui, nous ne fonctionnons plus que comme ça maintenant chez nous dans le but comme tu le dis, de se dégager de ce système de sur-consommation. Petits geste par petits gestes…

      Tu sais, je vais être honnête, même si je faisais attention, je m’en foutais un peu de tout ça. Je critiquais, je critiquais ce système de consommation mais je ne faisais rien (du moins à l’échelle home-made, le reste est une autre histoire) pour changer ça. C’est sans doute à cause de ça que je ne cherchais pas bien loin pour le matériel. Maintenant notre vie a changée, notre mode de vie et nos pratiques aussi. Et j’ai envie de montrer une vision différente des choses à mes enfants.

      D’ailleurs j’en profite pour te dire merci pour les « recettes » de ton site 🙂 J’ai mis en pratique quasiment tout et c’est juste parfait ! Il me reste à tisser les Tawachis (je ne me rappelle plus exactement le nom…) et je serai tout bon !

      1. Ici aussi, nous nous sommes mis à faire des choses plus concrète en direction de la « non-consommation » et de l’écologie avec l’arrivée d’Eliot. On prends soudain conscience que c’est bien beau de parler mais qu’il faudrait peut-être montrer l’exemple si on veut leur transmettre nos valeurs… En tout cas je suis contente que mes recettes te servent ! J’essayerai de publier d’autres articles dans cet esprit prochainement 😉

  2. C’était le 1er bébé mais quand on est passé chez Aubert, on est vite reparti! Le prix des trucs, faut se prostituer avant sinon…Ah si, juste l’armoire et je ne regrette pas car bien plus résistante que celles des confo, but ou autres…
    Le reste leboncoin, don, prêts et vide-grenier puériculture, et je ne regrette pas du tout (surtout vu le temps qu’on a utilisé la poussette par ex)
    Consommer et faire au mieux pour son enfant oui m’enfin, faut pas pousser mémé …après, comme il y a beaucoup de futurs parents euphoriques, gagas et/ou ne voulant que du neuf, les commerces s’en portent bien 😉

    1. Le coup de la poussette c’est exactement ce que j’avais conseillé à des amis. Quand on voit le prix… plus de 500 euros pour que le gamin y reste 6 mois…

      Et encore, dans mon article je ne parle pas de la nourriture : compote spéciale pour bébé, yahourts spéciaux, gâteux etc… Là aussi c’est plutôt comique. 😛

      1. Oh oui, clairement! Je ne me ferais plus avoir pour les compotes et yaourts bébé maintenant!
        A l’époque, novices et crédules, on les achetais pensant que c’était mieux (mais en fait non).
        Et pour les pots hors de prix, hum…un marche pied, des toilettes, nickel 🙂

  3. Ahahah! Oui, le budget jeune-parent-qui-veut-bien-faire c’est comme le budget je-prepare-mon-mariage… tout est surfacture!
    Bon, comme tout le monde, j’ai achete des trucs nazes pas tres utiles. (Mais pas tant que ca parce qu’en Chine je galerais a trouver des trucs qui me convenaient… et les trucs qui me convenaient coutaient 50% plus cher qu’en France, encore, car estampille « Occidental »).
    Ce qui est marrant c’est que la on arrive au numero trois, et qu’on a clairement fait le vide: plus de baignoire mais bain dans l’evier (sans savon), plus de chaise haute elle mangera sur une table basse, plus de peluches mais deux hochets en bois… Qu’est ce qu’on respire avec ces gains de place!

    1. Ahahah Bon je ne te cache pas que nous n’avons pas encore dépassé le cap de faire le tri dans les jouets… Mais le deuxième n’est pas encore là, je ne doute pas qu’on va enfin y arriver !!

      Ce que tu décris de la Chine est ce qui, pour moi, se passe en France, dès qu’un truc est estampillé « Bébé » ça coûte plus cher… Après c’est comme tout, y a de tous les prix mais sans déconner un goupillon à 18 euros ou un pot à 110 euros… Mais le pire c’est que si ça existe c’est que ça doit se vendre ! Et ça, ça me la coupe encore plus…

  4. Avant d’avoir fiston j’entendais parler un ami de « la mafia des bébés » sans trop comprendre et puis je suis devenue maman et là j’ai compris Oo
    Je suis on ne peut plus d’accord avec tout ça et surtout sur la galère que c’est quant tu n’y connais rien!
    j’ai jamais eu autant l’impression d’être pauvre que depuis que je suis maman et que je ne peut pas offirr tout ce que je veut à mon fils! même en achetant des trucs d’occase ils arrivent à me culpabiliser!!

    Cela dit quand je vois le nombre de jeunes parents qui revendent des trucs étant à peine utilisés je me rend compte à quel point on peut se faire avoir!
    Le pire pour moi c’est que ça soit dans tous les domaines de la vie de bébé en plus! Ma pédiatre me disait que pour le rhume il fallait des goutes du repos doliprane si fièvre et puis basta et qu’un rhume c’était 3 jours et que tous les trucs bidules qu’ils essayent de te vendre améliore pas ça . Perso je suis surtout trés contente d’avoir était suffisamment bien entourée pour pas faire trop trop d’erreur ^^

  5. Moi, ce qui me rend complètement dingue, c’est le prix des photos du photographe qui passe dans les maternités ! Si là il n’y a pas de l’abus de jeunes mamans en pleine chute d’hormones !

    Ceci étant, quand j’habitais en France, j’ai eu ma fille et j’ai trouvé ça complètement abusé niveau prix. Et puis je suis partie vivre aux US, et j’ai eu mon fils, et là j’ai compris… Si les marques de produits pour bébés abusent en France, ce n’est rien comparé à ici où l’enfant est roi ! Rien n’est trop beau pour lui, et tout ça a un prix… démesuré… En ce moment, par exemple, c’est la grosse mode de petites robes avec des broderies horribles d’une certaine marque. Chaque robe coûte au moins 70 $, et bien toutes les petites filles en ont une au moins… autre exemple, toujours pour les filles, les poupées de la marque American Doll. Chaque petite fille doit en avoir une, c’est comme ça. Sauf que la poupée est au minimum à 100 $, sans compter le prix des accessoires qui vont avec. En France, les parents auraient la présence d’esprit de se dire que c’est franchement abusé, mais ici, il faut faire comme le reste du troupeau…

    Bon, tu l’auras compris, je suis entièrement d’accord avec toi et moi aussi ça me donne envie de râler !

    1. Oh oui ! Le prix des photographes est juste incroyable !!!

      100 dollars la poupée… Avant que je mette un prix pareil dans une fringue…qui sera porté 3 mois en plus… On marche vraiment sur la tête, enfin les États-Uniens marchent vraiment sur la tête 🙂

  6. Alors là, mon cher papa Backstage, je plussoie! ( verbe hautement apprécié de la gente bloguesque).
    J’ai acheté l’intégralité de la chambre des gnomes chez IKEA (on a eu le lit, l’étagère et l’armoire au même prix qu’une gigoteuse chez AUBERT).
    De plus, quand Miss Couches Mouillées a eu 6 mois, on a arrêté le lait maternisé et on a introduit le lait de vache classique (pas taper ).
    On lui donnait de la purée de légumes frais tous les jours plus des fruits, donc on s’est dit qu’elle n’allait pas gagner trois minutes trente d’esperence de vie en buvant du lait de vache deux mois plus tôt (et bien moins onéreux )
    Bref, je plussoie.

    1. Oh tu sais, c’est pas moi qui vais te taper 🙂 Encore une des choses que nous allons modifier avec numéro 2… Là nous sommes resté au lait de croissance jusqu’à 2 ans… On ne nous y reprendra plus !

      Ce qui est étrange aussi c’est l’avis des pédiatres qui diffèrent d’un jour à l’autre. Certains vont vous dire que le lait de vache n’a jamais fait de mal à personne, d’autres tout le contraire… Comme je disais plus haut, c’est la même chose pour tous les petits pots ou dessert pour bébé.

  7. Nous on a tout acheté au leclerc pendant les grosses promos. Je suis d’accord avec toi, tout est abusé. Ce qui m’a le plus marqué c’est le prix de la boite de lait : 15 euros au départ, puis arrive le temps des petits pots, alors ils baissent les prix, mais plus tu avance en âge plus les petits pots coûtent chère ! Oui je suis une mère qui achètent des petits pots tout prêt et qui donne le biberon mais ça va, je le vis bien bien ^^

    1. Oui le prix des petits pots pour 12 ou 18 mois est juste délirant… Surtout pour retrouver les mêmes merdes dedans que dans n’importe quel plat de sous-marque…

      T’inquiète pas Louanne, ne pas avoir honte de donner des petits pots ! Ouais parce que tous ces parents qui disent : « Mouais euh, moi je prépare des bons petits plats pour mon enfant, un vrai retour aux sources, c’est quand même un vrai plaisir de cuisiner pour sa famille… »

      Oui tu fais cuire des haricots vapeurs et tu les mixes en fait… :P:P:P

  8. Aïe! J’avoue, je me suis fait avoir avec la super-poussette-en-hauteur-pour-pas-que-ton-enfant-respire-les-pots-d’échapement et qui coute un bras. bon elle est super belle et super maniable ok mais aussi super encombrante et comme au final j’ai porté ma fille en écharpe bah achat inutile. Mais quand t’es enceinte on te fait croire que la poussette est un INDISPENSABLE ouais bah pas toujours. Je me suis fait avoir une fois mais pas 2.
    Du coup, ma fille a un matelas au sol, je vais à la bibliothèque et à la ludothèque toute manière les jeux qui l’intéresse ne sont pas des jeux pour enfants mais tout ce que nous on manipule.
    Mais les marque savent bien jouer sur la corde sensible.
    Sinon pour les sièges auto, je te conseille le site de sécurange !

    1. Coucou Claire !

      Oui voilà tu as l’exemple parfait avec ta poussette ! Et alors, je ne sais pas ce qu’il se passe avec le prix des poussette mais va falloir revoir la copie franchement ! Non mais plus de 800 balles la poussette…

      Il suffit de se poser 30 secondes, de regarder l’engin : Qu’est-ce qui peut justifier un prix pareil sans déconner ?! Oui c’est maniable, confortable, pliable en 2 secondes… MAIS 800 BALLES !!!! J’ai acheté ma voiture d’occasion à 1000 euros… C’est vraiment n’importe quoi…

      Merci pour le tuyau de Sécurange, je vais voir ça de suite ! Super !

      Ps: Bienvenue sur le blog 🙂

  9. Mes aînés sont jumeaux alors on s’était promis de n’acheter que l’essentiel pour ne pas finir enseveli sous un tas de matériel de puériculture. On a été faire un tour chez aubert et on est vite reparti: des prix hallucinants quand ils sont affichés, un accueil déplorable et une quantité d’objets qui nous semblaient inutiles. On a tout acheté et on a fait notre liste de naissance sur Amazon. Pour le petit dernier, on achète rien vu qu’on a déjà tout et en double.

  10. la logique serait de faire pour ses enfants comme pour soi, si on achète en seconde main pour soi, si on n’achète peu de livres et qu’on prend tout à la bibli, si on mange plutôt bio du jardin ou tout-prêt, etc etc… ben je pense qu’on aura tendance à faire un peu de même pour l’enfant. Chacun a une sphère où il / elle dépense plus ou moins facilement : fringues, restau, bouquins, voyages, sorties… Certains dépensent un budget en clopes mais trouveront que manger bio coûte trop cher… à chacun-e son truc mais après c’est sûr que la publicité est là … pour faire consommer. Donc l’esprit critique est bien utile… J’ai acheté au fur et à mesure pour mes gamins et je n’ai pas regretté les objets (ah si… un porte bébé JAMAIS utilisé !)… mais bon je me suis aussi acheté un « water pik » (jet d’eau pour se laver les dents) tout aussi inutilisé … ;o)

  11. Oh que c’est vrai!
    Et les ficelles marketing sont multiples. Elle jouent sur le fait de vouloir le meilleur pour ses enfants. Mais un lit parapluie chez carrefour, t’as pas peur qu’il finisse avec 20ans de kiné pour problèmes de dos plus tard? Sur la culpabilité, ça ça marche à tout les coups. Et puis sur le fait que les jeunes nouveaux parents soient paumés, mais bien sur qu’il faut avoir un transat, une balancelle, un matelas anti-reflux, un couffin, une gigoteuse pour quand il fait chaud, quand il fait froid, quand il fait moyen, quand il fait 23,5°, un appareil pour préparer des compotes de fruits bio, des cuillères en bon plastique, des jouets pour stimuler le lobe frontal droit …

    1. Ahaha c’est tellement ça !!
      Et puis tu as tellement la trouille que tu rentres dans le piège facilement. Encore une chose que l’on peut rajouter sur le cv pour le deuxième 🙂 Quand tu y penses, ne serait-ce que pour le lit : il te faut, le tour de lit, le matelas spécial, le coussin incliné à mettre sous le drap, le bloque bébé (d’ailleurs je trouve ça d’une absurdité à toute épreuve m’enfin, chacun son avis), le turbulette… Au final, ça te coûte trois fois plus cher que le lit lui-même…

      1. Oh purée, je ne sais même pas ce que c’est un ‘bloque bébé’ (même si j’en déduis le concept) je suis une mauvaise mère TT

Laisser un commentaire

Fermer le menu