Papa-Backstage - le Blog

Top et Flop des dessins animés pour enfants

Bon, ça faisait longtemps que je n’avais pas râlé sur mon blog. Pris de panique, il fallait bien que j’écrive un article pour pallier à ce problème. L’inspiration est arrivée assez vite. En effet, ma fille était en train de regarder un dessin animé. Il ne m’en fallait pas plus ! J’ai enfilé mon costume de Vieux Con pour prononcer THE phrase qui m’a fait prendre instantanément 20 ans :

À notre époque c’était autre chose !

Voilà, la phrase est lâchée… Je n’en suis pas fier mais nom des dieux il faut faire quelque chose ! Plus ma fille grandit plus elle est attiré par la télé – l’objet – et donc par les dessins animés. Et malheureusement une phrase me vient à l’esprit quotidiennement :

Vulgarité dans 3…2…1…

Mais qu’est-ce-que c’est que cette merde ?!

FLOP 1 : Peppa Pig

Oui, je suis vulgaire, je vous l’accorde. Mais franchement, ils se droguent à quoi les mecs qui produisent les ¾ des dessins animés d’aujourd’hui ? En plus des thèmes complètement absurdes abordés dans bon nombre d’entre eux, ils embauchent des manchots aveugles comme graphistes ?

Vous trouvez que j’exagère ? Non, franchement, qui parmi vous peut trouver ça mignon ? :

Peppa Pig

Peppa Pig… Super concept d’ailleurs. Quel enfant n’a jamais rêvé de voir le quotidien d’une famille de cochons…de profil…moches… Heureusement que l’animé s’appelle Peppa Pig d’ailleurs sinon on ne saurait pas quel animal ça représente exactement. Un rat-taupe fut ma première idée.

FLOP 2 : Pocoyo

Dans le combo gagnant, il y a aussi Pocoyo. Preuve évidente de dégénérescence du cervelet chez l’adulte. Là, on ne cherche pas la complexité. Du coup on a embauché un type…seul…sans doute un stagiaire qui entre deux livraisons de café s’est dit qu’il allait créer un dessin animé pour gosses. Et ce dessin animé le voilà :

Pocoyo

Non non, ce n’est pas une photo de présentation du dessin animé mais bien une capture écran durant un épisode… Sobre, épuré, clair… bref de la bonne bouse. Question scénario/histoire/principe, il ne faut pas s’attendre à de la physique quantique hein, c’est pour les enfants, mais là, certains épisodes sont justes incompréhensibles. On n’en voit pas le but ou ce que l’enfant peut en retirer.

FLOP 3 : Caillou

Et pour moi le trio gagnant se termine par Caillou. Alors pour ceux qui ne connaissent pas – tant mieux pour vous mes amis – c’est l’histoire du quotidien de Caillou qui vit avec ses parents et sa sœur Mousseline… Caillou et Mousseline…Il restait sans doute un peu de coke après la création de Pocoyo. C’est une série que je qualifierais d’hors du temps et de la société. On a déjà l’exemple des prénoms hein… Ah non mais suis-je bête ! Il s’appelle Caillou sans doute parce qu’il est tout chauve… le truc pas malsain du tout en fait.

Coucou bonhomme ! Alors ça fait quoi d’avoir un cancer à ton âge ? Ah ben c’est pas d’bol hein ! Hé t’sais quoi je vais t’appeler Caillou maintenant parce que t’as plus un poil sur le… Bon je vais me faire un Happy Meal, j’ai pas besoin de rester dans une bulle stérile moi !

Caillou et sa famille moderne…

Petit conseil du matin, si vous pouvez éviter à vos enfants de voir ce dessin animé c’est pas plus mal parce que question éducation, ce n’est pas le top. On y voit ce petit garçon taper des crises de nerfs, de larmes, taper des pieds pour arriver à ses fins et la plupart du temps cela fonctionne avec les Stone et Charden qui lui servent de parents. Votre si mignon petit ange pourrait y voir une solution à tous ses problèmes.

[divider]

[divider]

TOP 1 : Chloé magique

Celui-ci est mon coup de cœur. Ma fille adore et le regarde en boucle quand elle a le droit bien évidemment. Il nous présente la petite Chloé qui a, dans sa chambre, une super armoire qui lui propose à chaque épisode de se déguiser. Chaque déguisement amène Chloé et ses amis dans un univers différent : contes de fées, cinéma etc. À chaque fin d’épisode il y a une petite morale mais rien de bien lourd rassurez-vous.

Chloé magique

TOP 2 : Mouk

Dessin animé vraiment sympa et original. Mouk et Chavapa sont deux jeunes globetrotters faisant le tour du monde à vélo en nous faisant découvrir les coutumes, musiques, tradition et tenues traditionnelles des pays qu’ils traversent.

Mouk

 

TOP 3 : Zou

Très beau design. Il présente Zou, un petit Zèbre de 5 ans vivant avec TOUTE sa famille dans une grande maison. On y voit la cohabitation de plusieurs générations et c’est assez instructif pour les enfants. On peut y retrouver des épisodes variés du style : comment faire son potager, être un magicien, comprendre les étoiles, apprendre le vélo etc.

Zou et sa famille

TOP 4 : Didou

Ce dessin animé est juste génial pour les gamins. Question dessin, ça ressemble énormément à TroTro – que je déteste -. Il s’agit ici de Didou, un petit lapin accompagné de son amie Yoko, une coccinelle qui apprennent aux enfants à dessiner. Il y a des épisodes sur chaque grand thème : dessiner les animaux, dessiner les voitures etc. Et ça marche plutôt pas mal ! Bon ma fille a deux ans donc ce n’est pas encore De vinci mais elle essaie à chaque fois de prendre ses crayons pour refaire la même chose que Didou.

Didou !

Et pour vous ? Quels sont les pires et les meilleurs dessins animés pour vos enfants ?

Papa Backstage

Découvrez un monde que vous ne soupçonniez pas. Le vomit sans l’alcool, les cernes sans l’âge et la fatigue sans la fête. Foutez tout en l’air dans la baraque, jetez ce hochet au sol et venez headbanguer au rythme du cri primal.

Populaire

Commentaires

13 réponses à “Top et Flop des dessins animés pour enfants”

  1. Alors là, je ne suis pas du tout d’accord avec ta vision de Caillou !!!

    Caillou pique de temps en temps des crises car c’est un enfants et ça me parait réaliste. Ses parents ne sont pas laxistes mais pratiquent l’éducation non-violente, et les dessins-animés ou on entend pas « tu vas aller au coin !  » ou « attention à la fessée » sont très rares ! Non, eux ils disent plutôt « tu as renversé de la farine partout, voilà une éponge pour nettoyer ta bêtise ». ça me paraît être une réaction plutôt saine. En plus, les DEUX parents s’occupent de Caillou et de sa sœur, la maman travaille, et les enfants jouent aux mêmes jeux : pas de sexisme ! Encore une fois tellement rare dans les productions pour enfant. Personnellement, je trouve que ça aborde des tas de thèmes intéressants comme l’arrivée d’une petite soeur/petit frère (épisode très bien fait qui nous a servi lorsque j’attendais ma deuxième), le handicap (caillou a plusieurs amis porteurs de handicaps, une petite fille handicapée moteur qu’il rencontre à la piscine, un petit garçon sourd qu’il rencontre au parc…), la tolérance, l’écologie (caillou apprend à faire du compost, à récupérer et économiser l’eau…), le respect des régles, la sécurité…

    Après je suis d’accord que le choix des prénoms est plus que bizarre et que les dessins ne sont pas tops, mais je mets ça sur l’origine québecoise 😉

    • PapaBackstage dit :

      Ah bah voilà ! C’est parce qu’il parle d’écologie que ça te plaît !!
      Plus sérieusement, je pense que tu exagères un peu sur le côté tolérant et sexisme notamment. La plupart des dessins animés sont comme cela maintenant.
      C’est d’ailleurs pour ça que quand je parle de Chloé magique je précise que la morale n’est pas « lourde ». La plupart des dessins animés actuels sont limites pompants avec leur morale, trop ancré dans la tolérance si bien qu’on ne sort pas de ce carcan.
      Attention, je ne dis pas que la tolérance me pompe l’air, je dis que la tolérance ne doit pas être un effet de mode et c’est complètement différent.
      Après, je ne suis pas un expert de ce cher Caillou, vu que je déteste cet animé. J’ai juste deux exemples en tête où Caillou piquait une crise pour je ne sais quelle raison et sa mère craquait en lui disant « C’est la dernière fois Caillou ». Ce n’est pas du tout porteur pour les gamins ça.
      Pour moi il ne suffit pas d’aborder des thèmes comme le handicap ou l’arrivée d’une petite soeur pour faire un bon dessin animé. Il y a surtout la manière de le faire et dans ce cas-là, ça ne me convient pas !

      Sont bizarres ces écolos quand même ! (joke). Moi aussi je vais en faire un article tiens !
      Bisous à ta troupe 🙂

  2. haha !
    En fait, je suis loin d’être une experte en dessin-animé, jusqu’à récemment on n’avait pas la télé ! Donc je ne connais pas du tout Chloé magique, mais j’irai voir…Didou, on aime bien aussi !

    Caillou, ça date de la fin des années 90 (d’où leur look un peu…flashy) donc je ne pense pas qu’on puisse parler de mode. Je pense qu’il faut qu’il faut un peu de tout, des dessins animés légers pour rêver et d’autres qui abordent des thèmes plus profonds, comme pour les livres d’ailleurs.

    Je n’ai pas vu les épisodes où la maman « craque » comme tu dis. et effectivement ce n’est pas top.

    Pour le côté sexiste je ne pense pas exagérer (du moins dans ce que j’ai vu) : dans trotro la maman ne fait que s’occuper de la maisonnée pendant que le papa lit le journal, je ne te parle même pas de petit ours brun où en plus d’être bobonne à la maison la maman sort des trucs du genre « tu es méchant petit ours va au coin »…Et tu as regardé les dessins animés pour les plus grands ? Les héroïnes hyper cruches et habillées comme des mini-pouffes ? Bref… je ne suis pas une experte comme je te l’ai dit, mais le peu que j’ai vu me fait dire qu’il y a encore du boulot à faire là dessus !

    En ce moment, mon fils aime beaucoup « dino-train », ta fille est encore trop petite mais à partir de 4 ans c’est vraiment pas mal (à condition d’aimer les dinosaures).

  3. Nous avons tester Chloé magique et j’approuve 😉 Bon, Eliot a été moyennement enthousiaste mais il a 4 ans et je crois qu’il aspire désormais à des dessins animés pour les plus grands (ses préférés du moment Monstre Academy et l’Age de glace…).

    • PapaBackstage dit :

      Oui effectivement 4 ans, il est un peu grand pour Chloé magique. Ca aussi c’est plutôt rigolo de voir leur changement de goût. La puce ne regarde pas les mêmes choses qu’il y a quelques mois, ca doit faire trop bébé sans doute

  4. Moonchild dit :

    Ben pour avoir vu quelques pocoyo je trouve ça mignon moi ^^ bon ok ça casse pas trois pattes à un canard mais c’est quand même plus joli que le cochon avec une tête de sifflet!
    Sinon je prend note pour les autres pour dans un an ou deux ^^

  5. Maman M dit :

    J’ai doré ton article ! Jeune parent depuis tout juste 4 mois, j’ai tenté l’épreuve dessin-animé pour me préparer. Et là je tombe sur Peppa Pig qui parle de la construction de sa maison. Merde, j’ai des restes d’alcool de la soirée d’hier ?! Non, juste un dessin animé loufoque ! Ils sont où nos beaux dessins-animés de l’époque !

  6. Marianne dit :

    Je viens de regarder un Chloe Magique: Daubesque! Aussi moche que sexiste genre les filles c’est nia-nian ambiance Mattel. Les voix sont irritantes (voix de barbies sous helium), les couleurs ca peut pas etre plus plouc, du fluo, du fluo et du fluo. Aucun interet.
    Tu critiques Peppa, mais au moins Peppa c’est marrant et ca casse un peu les cliches (la mere est meilleure bricoleuse que le pere, etc). Ok les dessins et le style c’est special mais faut relativiser: c’est britannique, donc c’est au gout des britanniques. C’est beaucoup plus marrant et interessant que Pintade Magique.
    Mon prefere restant Mouk.

    • PapaBackstage dit :

      Oula que de colère dans ton commentaire 🙂
      Bien évidemment chacun ses goûts. Chloé magique a le mérite d’expliquer des métiers ou des époques (bon sans rentrer dans le détail historique hein). Le couleurs sont particulièrement bien choisies je trouve. C’est fluo en effet, c’est aussi péchu et attire l’oeil de l’enfant.
      De là à dire que Peppa est marrant… Je suis d’accord, il faut relativiser… Heu non en fait. Qu’y a t-il à relativiser ? C’est moche point 😛 Ça plaît aux Britanniques, très bien mais je ne le suis pas 🙂
      Une fille de 2 ans et demi… comment dire… oui c’est nian-nian. Où est le mal ? S’il y a bien un âge où les gamins ont le droit d’être nian-nian c’est bien celui-ci. Nian-nian n’est aucunement péjoratif chez moi. Elle adore les couleurs flashy, les princesses, est en adoration devant Minnie et ses rubans roses…
      Je ne vais pas lui dire « Bon écoute ma fille, tu es trop nian-nian, pour pallier à ce problème tu vas regarder la vie d’une famille de cochons qui ne ressemblent pas à des cochons, avec des couleurs tristes ! C’est ça la vie ! »

  7. Julia dit :

    A propos de Zou, tu dis: « On y voit la cohabitation de plusieurs générations et c’est assez instructif pour les enfants ».. Au contraire je trouve ce principe arriere et oppressif. C’est plus interessant quand on montre des gens libres de leurs origines. Beaucoup d’enfants n’ont pas de famille, et meme ceux qui en ont une, ont ils pour aspiration de passer l’integralite de leur vie avec? C’est oppressif, clairement.

    • Maman Backstage dit :

      Je ne suis pas certaine que parler de la cohabitation intergénérationnelle comme d’un principe « arriéré et oppressif » soit particulièrement adapté… Certes, on reste moins longtemps chez nos parents, nos grands-parents et arrières grands-parents n’habitent plus que rarement avec le reste de la famille, et – évidemment – le schéma de la famille « traditionnelle d’époque » a grandement évolué (et ce n’est ni forcément « tout bien tout parfait », ni forcément « tout mal tout mauvais »).

      Je trouve ton parti-pris un peu hâtif, Julia. Est-ce forcément fondamentalement « arriéré » de voir des familles qui se remettent à vivre toutes ensembles, souvent parce que l’argent manque, ou parce que l’âge rend les aïeux dépendants, ou simplement parce que chaque membre de la famille le souhaite ? Est-ce oppressif, lorsque c’est un choix entendu et partagé par tous et toutes ?

      Ce n’est pas parce que ce n’est pas possible pour tout le monde, ou parce que tout le monde ne le souhaite pas, que c’est obligatoirement une mauvaise chose qu’il faut rejeter en bloc. Personnellement, j’ai eu l’opportunité de choisir entre conserver mon indépendance avec mon homme et ma petite, ou faire construire ma maison à côté de celles de mes frères et de mes parents. J’ai fait mon choix, qui est différent de celui de mes frères. Je n’ai pas trouvé que leur volonté de rester sur le terrain familial soit un fait oppressif et arriéré, même si j’ai pris une décision différente. Au contraire. J’ai respecté et encouragé leur choix, parce qu’il était fait en conscience et sans pression.

      Ce qui est oppressif et arriéré, ce sont souvent les jugements à l’emporte-pièce que l’on dispense à tour de bras sur des choix qui ne sont pas les nôtres, soit parce qu’ils ne nous ont jamais été offerts, soit parce que nous n’avons pas souhaité les faire.

      Et puis, il faut relativiser : c’est un dessin animé. Un moment ludique qui fait travailler l’imaginaire des enfants. Fort heureusement, ça ne conditionnera pas leur vie toute entière. Sans quoi nous aurions sans doute toute une génération de Goldorak en train de tirer au rétrolaser sur des Pikachu en furie à tous les coins de rue, ou des Jeanne fanas de volley qui tabassent leurs petites soeurs comme voisines 😉

  8. Julia dit :

    A la fois tu dis que tu detestes le design de Tro-Tro, qui est juste a la fois chic, naif et epure. En fait toi tu aimes petit ours brin 2.0: des gamins en baskets #D qui dansent comme des piches, et des gamines en fluo avec une morale arrieree quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *